Julie SEBBAH – Psychologue à Marseille

Julie SEBBAH – Psychologue à Marseille

ENSEMBLE, SURPASSONS VOTRE Angoisse Anxiété dépression Stress traumatisme

Psychologue clinicienne, je reçois en consultation enfants, adolescents, adultes, couples et familles.

CASTELPSY

CASTELPSY

Cabinet à Castellane

Adresse du cabinet : 3 Avenue Jules Cantini - 4ème étage - 13006 MARSEILLE

(en face du métro Castellane)

Consultations : uniquement sur rendez-vous

Prise de rendez-vous :

  • par téléphone 0601711403
  • via mon formulaire de contact

 

Julie SEBBAH

Psychologue à Marseille

  • Psychologue clinicienne
  • Psychothérapeute
  • Diplômée du Master 2 Psychologie clinique et Psychopathologie Université de Provence
  • Praticienne en Hypnose Eriksonienne
  • ADELI 13 93 1401

J'exerce depuis bientôt 10 ans dans plusieurs structures (associations, centre de rééducation) et dans mon cabinet libéral.

J'ai participé à l'élaboration d'un guide destiné aux médecins libéraux PACA concernant les violences faites aux femmes au sein de l'URPS (Union Régionale des Professionnels de la Santé) en 2014 en lien avec les associations SOS Femmes battues, SOS Viol, Conseils Régionaux.

En 2015, j'ai élaboré avec l'ORS (Observatoire Régional de la Santé PACA) les recommandations de prise en charge des patients lombalgiques.

Julie SEBBAH
Mon cabinet

Vous avez des questions sur la psychologie ? Julie, Psychologue clinicienne

Qu’est ce qu’un psychologue ?

Qu’est ce qu’un psychologue ?

Psychologue Clinicienne

Ethymologiquement clinique signifie au chevet du malade, au lit du malade.

Le psychologue clinicien peut vous proposer des entretiens à visée thérapique (psychothérapie de soutien, psychothérapie d’inspiration psychanalytique, psychothérapie cognitivo-comportementaliste),

C’est un professionnel diplômé d'Etat au terme de cinq années d'étude à l'université. Le titre de psychologue est un titre protégé. Selon le code de la santé publique, tout psychologue praticien doit s'inscrire dans le répertoire des professionnels ADELI. Le diplôme est enregistré auprès de l'Agence Régionale de Santé (ARS), ce qui est une garantie d’exercice légal.

Les honoraires de consultations sont à votre charge.

Certaines mutuelles assurent quelques remboursements des honoraires.

 

L’approche psycho-thérapeutique

La psychothérapie (/psi.ko.te.ʁa.pi/) désigne le traitement ou l'accompagnement par un individu formé à cela, d'une ou plusieurs personnes souffrant de problèmes psychologiques, parfois en complément d'autres types d'interventions à visée thérapeutique (médicaments, techniques de relaxation).

Suivant les patients (enfant ou adulte), le type et la sévérité du trouble, et le contexte de l'intervention, il existe de nombreuses formes de psychothérapies qui s'appuient sur autant de pratiques différentes reposant elles-mêmes sur des approches théoriques diverses et parfois contradictoires. La plupart reposent néanmoins sur l'établissement d'une relation interpersonnelle entre le patient et le thérapeute dans le cadre d'un contrat explicite de soin. Elle se distingue en cela des pratiques d'accompagnement de l'individu sain (coaching, développement personnel) parfois menées dans un cadre spirituel, religieux voire sectaire.

En France, plus particulièrement depuis les années 1990, la règlementation de l'exercice des psychothérapeutes a fait l'objet d'intenses débats mettant aux prises les praticiens se réclamant des principales approches que sont les psychothérapies d'inspiration psychanalytique, systémique ou cognitivo-comportementale. Il est désormais réglementé.

Le désir de guérir ou de « prendre soin des hommes » semble inscrit dans la nature humaine. C'est une aptitude que beaucoup de gens possèdent mais qui, pour devenir une compétence, demande à être développée par l'apprentissage de théories et de techniques.

L’approche psycho-thérapeutique
L’approche analytique

L’approche analytique

L'approche dynamique-analytique est principalement influencée par la psychanalyse dont le père est Sigmund Freud (1856-1939). Elle fait appel au concept d'inconscient.

Les difficultés actuelles auraient leurs origines dans les conflits refoulés et non résolus de l'enfance. La méthode analytique classique consiste à interpréter le discours où la libre association est importante pour que le sujet, la personne soit amenée à prendre conscience de l'influence des ses conflits inconscients sur les fonctionnements actuels afin de s'en dégager progressivement.

Il s'agit traditionnellement d'une longue démarche. Des approches à plus court terme, dont la thérapie de soutien qui vise à renforcer les mécanismes d'adaptation actuels, sont aussi développées.

Pourquoi et quand consulter ? 


Qu’est ce que faire cette démarche ?

Il n'y a pas, à proprement parler, de bonnes ou de mauvaises raisons pour consulter un psychologue. Les motifs les plus fréquents sont les suivants:

Parce qu'on éprouve des difficultés personnelles: on se sent mal dans sa peau, on a des peurs, on est angoissé, déprimé ou stressé. Quelque chose ne va pas et nous empêche de nous épanouir.

Parce qu'on vit une épreuve: on a fréquemment besoin d'aide lors d'événements douloureux tels qu'une maladie grave, un deuil, une séparation, un échec, une perte d'emploi.

Parce qu'on éprouve des difficultés dans ses relations avec les autres: au sein du couple, de la famille, ou encore parce qu'on se sent seul, isolé.

Parce qu'on juge sa sexualité insatisfaisante.

 

Parce qu'on veut vivre différemment: sans que ce soit nécessairement dû à une existence difficile, on veut mieux se connaître, on veut développer ses potentiels, enrichir sa vie et engager une démarche d'évolution personnelle.

Parce qu'on a une décision à prendre: pour en analyser les avantages et les inconvénients, pour se préparer aux conséquences de la décision, pour y voir plus clair.

Parce qu'on veut s'orienter: ou devrais-je investir mes énergies, vers quels objectifs diriger ma carrière, ma vie ?

Toutes ces raisons, et beaucoup d'autres, sont valables et légitimes. La plupart du temps, nous croyons pouvoir régler nous-mêmes ces difficultés; nous pensons aussi que le temps finira par arranger les choses. Un professionnel peut alors vous aider à déterminer et à affronter les problèmes pour les résoudre de façon satisfaisante.

Pourquoi et quand consulter ? 

L’éthique du psychologue

L’éthique du psychologue

Les psychothérapeutes sont soumis à des règles éthiques strictes dans leur pratique. Les patients, des personnes en difficulté, sont vulnérables. Il est notamment nécessaire de veiller à respecter identité des patients, confidentialité des échanges, attitude neutre du thérapeute, absence de jugement, non-directivité et bienveillance. Pour les psychanalystes, le phénomène du transfert, qui fait que le patient peut développer des sentiments extrêmement forts (d'amour, de haine, de soumission, etc.) envers son psychothérapeute, peut permettre des dérives éthiques. Il est alors indispensable que le psychothérapeute ait une formation et une éthique rigoureuses pour éviter que ne se mette en place une relation d'emprise, comme on peut l'observer avec les gourous.

Toutefois, quelques principes ont été énoncés pour définir le cadre d'une psychothérapie éthique. La psychothérapie doit résulter d'un contrat oral et/ou écrit qui repose en principe sur le volontariat du patient et du psychothérapeute (sauf expertises judiciaires ou obligation de soin). Le psychothérapeute doit être formé dans un courant psychothérapeutique et doit pouvoir l'expliquer au patient. Il doit préciser la technique qu'il va employer, ses modalités de mise en œuvre, ses limites, la théorie qu'il utilise, le coût du traitement, les modalités de paiement. Le but du traitement est le soulagement des souffrances psychiques, l'accès à une plus grande liberté individuelle et le renforcement de l'autonomie.

Psychologie

Vous avez des questions sur l'hypnose ? Qu'est-ce que l'hypnose ?

Définition de l'hypnose éricksonienne

Définition de l'hypnose éricksonienne

L’hypnose éricksonienne est issue de la pratique de Milton Erickson (1901-1980). Caractérisée par une approche souple, indirecte (métaphores) et non dirigiste. Utilisée en psychothérapie, elle se situe dans une optique courte = thérapie brève

L’ hypnose éricksonienne est pratiquée aujourd’hui dans certains centres de soins, chez des thérapeutes pour traiter des maux du corps, comme ceux de l’esprit.
Mais qu'est-ce que l’hypnose éricksonienne ? A qui ça s'adresse ? Comment se déroule exactement une séance type ?
L’hypnose permet de traiter et d’améliorer certains troubles psychologiques, mais aussi d’agir sur des symptômes, comme des douleurs. Elle est particulièrement active sur les phobies, sur les troubles obsessionnels, les addictions, les angoisses, le stress, la confiance en soi. Elle peut être également indiquée sur les troubles du sommeil ou sur des addictions, comme le tabagisme.
Lors d’une séance d’hypnose éricksonienne, l’ inconscient du patient prend le dessus et le conscient se met en veille. Grâce au thérapeute, il est possible d'accéder à la sphère du cerveau où se trouvent informations intimes, traumatismes refoulés, injonctions de nos parents, etc.
Attention : l’hypnose éricksonienne ne prétend pas faire des miracles. Si un thérapeute estime pouvoir guérir ou soigner une maladie grave, comme le cancer par exemple, méfiez-vous !

Caractéristiques de l'hypnose

Tout le monde connaît l’état hypnotique de légère profondeur plusieurs fois par jour lorsqu’on conduit sur un long chemin bien connu en constatant avec surprise que nous l’avons  fait d’une manière automatique et inconsciente. Ou bien juste avant de s'endormir.

Caractéristiques de l'hypnose
Idées préconçues sur l'Hypnose

Idées préconçues sur l'Hypnose

⦁    L’hypnose thérapeutique est très différente de l’hypnose de spectacle.
⦁    De nombreuses personnes qui n’ont pas eu d’expérience d’hypnose ont souvent une représentation très mystifiée de l’hypnose issue de la littérature des siècles derniers, des films de fiction, des show télévisés, où l’hypnotiseur est censé avoir des pouvoirs illimités tel un mage ou un sorcier, prendre un ascendant sur le sujet à hypnotiser et ainsi le soumettre en le privant de toute forme de volonté.
⦁    L’état d’hypnose n’est pas un état de sommeil, c’est un état modifié de conscience de différente profondeur, plus ou moins dissocié de la réalité environnante.
⦁    L’hypnothérapie actuelle a développé de nombreux nouveaux outils respectueux de la personne tout en gardant et même augmentant l’efficacité de la thérapie.

Histoire

⦁    L’hypnose existe depuis la nuit des temps, et son application a été diverse en fonction de l’époque et de la culture des peuples.
⦁    Franz Anton Mesmer (1734-1816) est le premier à avoir démontré, le pouvoir de l’imagination sur l’état psychique et physiologique du sujet
⦁    James Braid (1795-1860) conceptualise l’hypnose en 1843: « …l’idée que l’état d’hypnose est essentiellement un état de concentration mentale, durant lequel les facultés de l’esprit du Sujet sont tellement accaparées par une seule idée ou par un train de pensée, pour le moment, il devenait mort ou indifférent à toute autre considération ou influence »
⦁    Bernheim (1840-1919) appelle l’état hypnotique un « sommeil déterminé par la suggestion »
⦁    Freud (1856-1939) à ses débuts utilise l’hypnose dans sa pratique puis y renonce et crée la psychanalyse. Il préfère le savoir psychanalytique (thérapie longue) au pouvoir des suggestions (thérapie courte)
⦁    En Russie Ivan Pavlov (1849- 1936) interprète l’hypnose du point de vue physiologique comme un état intermédiaire entre le sommeil et la veille
⦁    La Seconde Guerre mondiale favorise le regain de l’intérêt envers l’hypnose afin de guérir la névrose de guerre chez les soldats et d’obtenir une anesthésie lors de nombreuses interventions chirurgicales
⦁    L’hypnose actuelle doit sa renaissance à Milton Erickson (1901-1980): « La transe hypnotique a par elle-même un effet thérapeutique », toutes les ressources sont dans la personne, l’inconscient  est « un grand magasin de ressources »

Histoire
Consultations

Consultations

Dans quel cadre j’utilise l’hypnose ?
⦁    Gestion du stress : Relaxation
⦁    Gestion de la douleur

Consultations
⦁    adultes

Durée de la séance
⦁     Variable de 30 min à 50 min

L’Hypnose

Julie, Psychologue à Marseille

Besoin d'une consultation en urgence ?

Bouton d’appel

Contactez-moi par email ou par téléphone

Nous sommes situés au : 6 Avenue Cantini, 13006 MARSEILLE

Si vous avez des questions ou besoin de plus d'information, je suis disponible par téléphone 06 01 71 14 03 ou utilisez le formulaire ci-dessous.

Send an email. All fields with are required.

Contact